Date of race - 18th October 2015

La Course

  • Date de la course – 23 Mars 2014
  • 
Lieu – Ouest du Désert Egyptien – Plus précisément, le Désert Blanc
  • Distance - 257 km
  • 
Format de la course – Course à pied sans arrêt avec participants guidés par des GPS.

MVI_5565

Comme la durée limite est de 4 jours (96 heures), l’évènement est accessible à des niveaux très différents, et pas seulement aux athlètes d’exception. Compte tenu de la limite de temps, chaque participant doit parcourir au moins 64 km par période de 24 h. Cela représente un rythme moyen de 2.57 km/h. Etant donné que la plupart des gens marchent environ à 6 km/h, cela montre bien que cet ultramarathon est très accessible.

desert ultra

Unités GPS

Cela peut poser problème à de nombreuses personnes qui n’en ont jamais utilisé auparavant. Les appareils autorisés doivent être équipés de batteries échangeables et non pas rechargeables, et être en mesure de télécharger et transférer des coordonnées. Nous recommandons le modèle Garmin fortrex 301 ou 401 et le Garmin etrex 10, 20 ou 30 unités. Ils possèdent tous des batteries échangeables d’une autonomie de 12-16 heures environ, avant de devoir en changer.

Les coordonnées de la route seront communiquées aux participants peu de temps avant la date de la course, et nous apporterons également notre aide pour le téléchargement de ces coordonnées, une fois arrivés en Egypte, si les participants le demandent.

Le GPS est très simple à utiliser et il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Il s’agit simplement de télécharger les coordonnées et de commander à l’appareil de vous diriger vers elles.

 

 

 

 

 

CP1 A copy

Points de contrôle / Sacs

Une fois la course commencée, les coureurs seront guidés par leurs appareils GPS, vers les points de contrôle situés sous des tentes, à environ 25 km de distance.

Une fois arrivés au point de contrôle, les concurrents ont accès à de l’eau chaude/froide, du thé, café, nourriture et à leurs sacs pré-remplis.

Les concurrents ont le choix (en fonction de leurs capacités) entre se reposer au point de contrôle ou rapidement refaire leur réserve d’eau, ramasser leur sac à dos et poursuivre leur route. Avant le début de la course, les participants rempliront leurs sacs à dos personnels avec le matériel dont ils auront besoin, aux différents points de contrôle, tout au long de la course. Ces sacs sont alors emmenés aux différents points de contrôle, et prêts pour que les participants les prenne. Ce sac à dos peut contenir, par exemple : un repas lyophilisé/repas sous sachet prêt à cuire, des barres énergétiques (qui ne fondent pas), paquet de noix, raisins, bonbons, batteries de rechange pour GPS et lampe frontale, vêtements propres, etc. La nourriture sera disponible aux points de contrôle, mais le type de nourriture que l’on peut y trouver n’est pas toujours garanti. Parfois, les aliments disponibles aux points de contrôle sont : des nouilles, du riz, des légumes, des œufs, des pâtes.


desert race

Nous vous recommandons d’emmener la nourriture que vous aimez, car les type d’aliments proposés à chaque point de contrôle ne conviendront peut-être pas à vos besoins. Il y aura au moins 1 membre de l’équipe à chaque point de contrôle (Nous ne pouvons pas garantir qui sera présent à ces points de contrôle, car nous déplacerons l’équipe médicale tout le long de la course, aux endroits où nous sentons qu’elle sera la plus utile.)

ultramarathon-running-store-gray-hires-250-border

Tous les sacs à dos seront amenés à la ligne d’arrivée de la course (campement principal), après que chaque point de contrôle ait été remballé. L’heure ne cesse de tourner, alors chaque participant doit décider de la manière de gérer son temps. Compte tenu du délai limite de 96 heures, les participants doivent effectuer un minimum de 65 km toutes les 24 h, ce qui est très généreux pour une manifestation comme celle-ci.

 

Tony 2 copy

Repos & Sommeil

Le moment et le lieu où les participants se reposent sont au choix de chacun ; ils peuvent soit se reposer le long de la route, dans les points de contrôle ou pas du tout.

Cette course convient à des niveaux très différents, depuis l’élite des athlètes de l’ultramarathon, jusqu’au marcheur expérimenté.

Vos Bagages

Vos bagages resteront au campement principal tout le long de l’évènement et en sécurité.

Tom scenic1

Quelle est l’idée principale de cette manifestation ?

Keith (directeur de la course)

Je voulais créer un événement qui conserve vraiment l’esprit de l’aventure au premier rang.Avancer en utilisant le GPS donne aux coureurs de la liberté et conserve la philosophie de la vie en milieu sauvage.Certains participants préfèrent faire équipe pour avoir une sensation de sécurité, tandis que d’autres aiment le sentiment de libération que procure un voyage en solo.Le site est vraiment époustouflant. Vous avez l’impression de courir sur une autre planète. Courir la nuit est encore plus surréaliste, avec un nombre incroyable d’étoiles filantes fendant le ciel et les formations rocheuses nimbées d’une subtile lueur bleue sous le clair de lune.C’est une manifestation d’un niveau très relevé, mais très faisable avec une bonne préparation mentale.Nous avons rendu cet événement accessible à des niveaux très différents, avec le délai limite généreux de 96 heures.Il y aura les coureurs d’élite qui courent l’évènement du début à la fin, avec très peu de repos, à la recherche d’un bon temps et un bon classement, mais il y aura également les marcheurs, dont l’objectif est simplement d’achever ce défi épique dans le délai imparti.

 

ultra marathon

Pourquoi peut-on vouloir participer à un événement comme celui-là ?

Il peut y avoir pas mal de raisons pour que quelqu’un souhaite participer à un événement comme celui-là, mais un thème semble revenir constamment parmi les participant, c’est la libération que cela représente.

Beaucoup de gens sont écrasés par la pression de la vie moderne ; payer leur crédit, les factures, essayer de développer leur carrière, acheter la dernière nouveauté à la mode, avoir la maison parfaite pour y accueillir la famille parfaite, etc. En retirant radicalement une personne de cet environnement et en supprimant ces perturbations, cela lui donne un regard sur les choses plus direct.La course amène les participants à se recentrer sur la nourriture, l’Eau, l’utilisation de l’énergie et la camaraderie. Pendant un court moment, ils sont libérés et soustraits aux pressions modernes que la société leur impose, et embarquent pour une aventure dont on a rarement l’occasion de faire l’expérience, dans un endroit où peu de gens se rendront.

 


« Au fil des années, j’ai participé à des courses dans différents pays et sur des distances variées, mais l’Ocean Floor Race est de loin la meilleure course à laquelle j’ai pu participer. Keith et son équipe ont fait en sorte que je me sente aussitôt le bienvenu et membre d’une grande famille qui a vraiment compris l’esprit d’aventure.J’ai quitté le Désert Blanc Egyptien avec un grand sourire éclairant mon visage, une tête pleine de souvenirs et la conscience que j’avais pris part à quelque chose de vraiment merveilleux ! Merci FatFeet.«  

Bryan Rudd – Participant en Février 2013

Site designed and built by www.scottclay.co.uk